Abonnez-vous

Mathématiques à la plage

Observer le dessin que trace, selon l'heure, l'ombre du parasol sur le petit muret en bord de plage. Chercher à prévoir la forme adoptée par un tas de sable dont la base repose sur des contours sinueux. Contempler le mouvement des vagues ou l'ondulation des dunes et comprendre l'analogie entre ces merveilles de la nature et les équations qui les régissent. En un mot, bronzer intelligent. Voilà ce que Tangente propose cet été à ses lecteurs.

LES ARTICLES

En ce début d'été, lors de grandes chaleurs, nous cherchons tous un petit coin à l'abri du soleil. N'oublions pas que le dessin d'ombre, c'est le début de la perspective ! Voir l'ombre d'un objet, c'est déjà un peu le reconnaître, et du coup savoir le dessiner en 3D.


Il est mille façons de ne pas bronzer idiot sur la plage. Écartons celles, pas si idiotes que ça, qui consistent à ne pas bronzer du tout. Empruntons plutôt seau, pelle et tamis à notre petit neveu, et lançons-nous dans la grande aventure géométrique des tas de sable !


Au-delà de la poésie et des images suggérées et chantées par Jacques Brel se trouve une réalité mathématique surprenante : les modèles de base de description de mouvements de vagues et de dunes sont identiques ! Ils sont par ailleurs loin d'avoir livré tous leurs secrets.


Empilement de sphères :

Jean-Jacques Dupas
Nous vivons une époque extraordinaire ! Il ne se passe pas un mois sans qu'une percée mathématique inédite ne tombe. La dernière en date ? Le problème de l'empilement optimal de sphères identiques a été résolu, par une jeune chercheuse, pour les dimensions 8 et 24.